Réalisation de mon premier meuble en carton

Le meuble en carton vintage dans sa forme finale

En parlant de mon projet de trouver un meuble particulier pour ma future maison, j’ai participé à un stage de fabrication de meuble en carton. J’avais déjà vu des réalisations de meuble en carton, je trouve l’esthétique particulière. Ayant déjà réalisé diverses choses en bois, je pensais que ce ne serait pas plus compliqué…
Je me suis donc dis que ce serait toujours bien d’aprendre à fabriquer son propre meuble en carton.

Trouver un modèle de meuble en carton

C’est bien beau de vouloir réaliser un meuble, mais il faut déjà savoir quel type de meuble on recherche et trouver un modèle pour sa réalisation. Je ne voulais pas réaliser dans un premier temps le meuble de ma future maison , déjà car je n’avais pas les dimensions exactes et c’était un meuble qui devait « coller » parfaitement avec l’architecture de la maison.

Il fallait donc trouver un modèle sur lequel je pouvais me « faire la main« … Direction google images, pour trouver un meuble d’inspiration. Mais devant un tel choix, ce n’était pas concluant. J’ai donc décidé de le dessiner moi-même. Avec ma compagne on se concerte et il en ressort que ce serait bien d’avoir un meuble classe d’inspiration vintage dans le salon. Un meuble avec un forme originale, où on puisse poser des choses dessus, des étagères et/ou tirroirs. Voilà c’était en gros de cahier des charges du meuble. Bon sauf que là le stage c’était le lendemain et il fallait commencer à dessiner.

Commencer le meuble en carton par un bon croquis avec des dimensions

Par expérience, avec le travail du bois, je savais qu’il serait d’autant plus facile à concevoir si j’avais des dimensions précises. On a donc mesuré in situ les dimensions idéales pour commencer à réaliser le croquis. Le croquis je ne l’ai malheureusement pas gardé, cela aurait été bien de le montrer en illustration, mais si quelqu’un le souhaite je peux parfaitement le refaire. D’autant plus que le meuble en carton est actuellement terminé, donc ce sera plus facile à redessiner. Avec du recul il y a même des améliorations à apporter. Je voulais une sorte de petite niche pour mettre de petits bibelos ou décos, mais je l’ai en fait dessiner trop petite. Cela est joli pour l’esthétique du meuble mais en réalité pas pratique du tout.

Il est très important d’avoir à l’avance les dimensions exactes du meuble. Cela parait bête, mais une fois qu’il faut commencer à découper le carton, c’est très pratique de suivre à la lettre le plan sans se poser trop de questoin sur les meures. D’autant plus que la technique de construction en carton demande une certaine précision dans les mesures, car le meuble en carton quel qu’il soit, est composé de tout un quadrillage en carton, plusieurs « façades » et une petite erreur de mesure et c’est difficile à rattraper au collage….

La réalisation du meuble en carton d’inspiration vintage

 La découpe du carton

Une fois le plan dans la poche, il faut après avoir choisi le carton commencer la découpe du carton. Cela n’est pas très difficile à condition d’avoir un bon cutter, une bonne règle pour respecter scrupuleusement les mesures, un critérium pour les tracés et c’est parti !
Enfin presque… Car le plan général ne suffit pas pour un meuble en carton. Heureusement Fanny était là pour le plan de découpe et nous expliquer les différentes façades à réaliser et les traverses qui vont « contreventer » les façades pour maintenir tout le meuble.

Ossature du meuble en carton

On voit bien sur cette photo (de mauvaise qualité d’acccord…) les 2 façades au centre du meuble et toutes les traverses qui se trouveront dans les parties pleines du meuble. Il faut donc bien meurer la hauteur et largeur des tirroirs ou étagères, puis ensuite réaliser toutes les traverses.
Vue des façades et traverse du meuble en carton
Pour l’assemblage on va faire une encoche dans les façades et une encoche dans les traverses de façon à ce que tout s’emboite parfaitement. Il est d’ailleurs important de faire des encoches bien régulières (bien mesurées !) car même si le carton est un peu souple, au plus c’est précis et au moins on a  à rattraper par la suite.

On commence à assembler le meuble

L’ossature du meuble en carton

Bon le plus long c’est bien la découpe, qui n’en fini pas, c’est pour ça que pour se motiver on commence un peu à assembler. Commencer à voir le meuble, ça motive à continuer… Les découpes…

Assemblage des 4 façades, on commence à voir le meuble

C’est le moment que je préfère. déjà car toute l’ossature me fait penser aux modèle réduits d’avion en balsa que je réalisais quand j’étais plus jeune. Mais surtout, on commence à voir la forme du meuble et comprendre la complexité et le temps qu’il faut pour réaliser un meuble en carton.
C’est le début du collage de toute l’ossature. Au pistolet à colle ! Il faut encoller chaque croix réalisées avec les croisements du carton en réfléchissant déjà aux parties visibles et non visibles du meuble, même si par la suites tout sera recouvert. Il faut suffisament de colle pour que tout tienne, mais pas trop pour ne pas commencer à allourdir un meuble qui est… En carton !

Montage des cotés du meuble

Une fois toute l’ossature encollée, j’ai réalisé une découpe dans toutes les façades pour réaliser un meuble arrondi. Là encore j’ai fait des modifications des plans pendant le montage, mais bien heureusement car c’est ce qui a donné le plus de caché Vintage au meuble. Ces découpes on permis de faire un meuble avec les coté arrondis. Je l’ai vu au montage.

Montage des cotés du meuble en carton

ça y est ! On commence à réellement voir le meuble. Enfin la forme générale car il faut un peu d’imagination pour avoir la forme finale ! Vous remarquerez au passage le rajout d’une pièce dans la grande étagère du haut… Là aussi j’ai du modifier le plan ! L’étagère étant sur pratiquement toute la largeur du meuble et toute la profondeur, j’ai eu peur de créer une réelle faiblesse dans la structure du meuble en carton. J’ai donc décidé de faire un renfort au centre, qui sera par la suite masqué par… Un petit tirroir pour les clés de voiture… Il faut savoir rebondir !

Le montage des fonds de tirroir

Là encore les nombreuses mesures et découpes ne sont pas finies. Il faut faire des plaques de carton pour le bas, les cotés, le fond et le plafonier des tittroirs et étagères. Il vaut mieux tailler des pièces un tout petit peu plus grande pour les retaillées une fois installées et collés sur le meuble comme cela on évite les bords irréguliers.

Montage et renfort des pieds du meuble en carton

Comme tout bon meuble qui se respecte, il faut faire des pieds. D’autant plus pour un meuble en carton, car la structure s’allourdie au fur et à mesure. J’ai d’ailleurs dû improviser un renfort avec les pieds. Heureusement Fanny m’a donné l’idée de contre-coller des plaques de carton. Le plus dur dans cette phase c’est de faire des pièces au maximum identiques. Une fois les divers pied montés, il faut que le meuble ne soit pas bancal ! Il faut poncer petit à petit pour trouver le juste milieu.

On remarquera au passage de l’aide de mon fils pour avancer sur le contre-collage des pieds.

Montage des pieds en carton

Fabrication et montage des tirroirs

pour faire les tirroirs, ce n’est pas très compliqué une fois qu’on en est là. Il faut faire le fond de moins de la hauteur du tittoir, des cotés supérieurs à la profondeur du tirroir et une façade bien plus supèrieure. A ce stade, le meuble vintage en carton semble presque fini… Mais il n’en n’est rien… Il reste les finitions. C’est à ce stade là que j’ai fini mon stage de fabrication de meuble en carton qui aura duré 3jours !
Un super stage avec Fanny Carton que je recommande vivement !!! N’hésitez pa à la contacter.

Le meuble en caarton vintage dans sa forme finale

Le meuble « Vintage » dans sa forme finale

Voilà ! Vous voyez enfin à quoi cela ressemble. Je n’ai pas voulu le peindre au final car j’aime beaucoup la couleur carton ainsi que les rebords avec les ondulation de la coupe du carton.

Le meuble en carton d’inspiration vintage fini

Détails du meuble en cartonJe n’en suis bien sûr pas resté là. Pour les finitions, j’ai recoupé et poncé au papier de verre très fin les cotés du meuble. J’ai ensuite collé des bandes de kraft collant sur certains angles du meuble pour une belle finition. J’ai pour finir après quelques tests au dos du meuble, vernis le tout et voilà mon meuble en carton :

Le meuble en carton vintage fini

16 réflexions au sujet de « Réalisation de mon premier meuble en carton »

  1. Le carton permet en effet de réaliser des formes les plus simples aux plus complexes. Par contre, on reste dans le meuble de décoration. Jusqu’à quel point un meuble en carton peut-il résister à la charge ?
    Au final, combien pèse le meuble vide une fois terminé ?

    • Bonjour Christophe,
      C’est une idée reçue ! Les meubles en carton bien conçus sont très résistants ! Sur ce meuble ma fille de presque 4 ans (~10kg) s’est allongée dans le placard du bas. J’ai eu bien peur mais le meuble a parfaitement résisté ! Les placards et tirroirs sont pleins, il y a 2 lampes et même un dizaine de petits bocaux dessus. Il ne bouge pas !
      Une fois terminé avec le vernis, il fait presque 10 Kg.

  2. Franchement chapeau, je n’avais jamais entendu parler de meubles en carton. Le rendu est très propre et on dirait qu’on peut mettre des choses assez lourdes dessus, si je ne me trompe pas ? Est-ce qu’il faut prendre un type de carton spécial ou n’importe quel carton fait l’affaire ?

    • Bonjour Aurélie,
      Tous type de carton peuvent faire l’affaire, mais cela dépend du type de meuble ou objet à réaliser.
      La plupart du temps du double alvéolé, mais pour un fauteuil on peut utiliser du triple alvéolé ou doubler la structure. Pour un abat jour ou un contour de miroir on peut utiliser des cartons encore plus fin.

      • Merci pour la réponse, ça me donne envie d’essayer pour des choses assez simples, pas encore pour des meubles. Ca a l’air de bien tenir si on peut même fabriquer des fauteuils. J’imagine que c’est le vernis spécial salle de bain qui renforce la matière.

  3. Le design est vraiment original. C’est un véritable œuvre d’art, par contre, je me pose la question quant-à-sa pérennité? J’ai un peu de doute là dessus!

    • Bonjour Robert,
      Etonnant pour un constructeur de maison bois… Bon allez je sais bien que c’est ton agence de référencement qui a posté ce commentaire, mais je vais te répondre.
      Une maison bois est-elle moins pérenne qu’une maison en béton ? Bein non ! On utilise pas les mêmes techniques de construction. Pour le carton c’est pareil. La structure réalisée permet de réaliser des objets ou meubles très résistants.
      Quand à l’humidité, bein c’est comme les maison en bois, on fait attention, on utilise des matériaux résistants, ou traités, et ici pour le carton, on utilise du vernis spécial « salle de bain ».

  4. Ping : Création d'un lampe en carton #1 | Le Jardinier du Web

  5. franchement original votre meuble, juste une petite question, avant de s’y lancer, est ce que c’est solide ? Merci

  6. Énorme réalisation. Ça doit demander bien du temps et de la patience mais franchement excellente idée on doit le reconnaître. Je vais essayer de m’en inspirer très prochainement je pense. Merci.

  7. Ca me rappelle une commande assez particulière d’une de mes clientes. Elle voulait aussi un meuble en carton. Franchement, j’en avais déjà entendu parlé, mais j’en ai jamais vu sur le marché. J’ai trifouillé un peu partout autour de moi, en questionnant mes connaissances, mais personne ne pouvait en faire. Donc, c’était tombé à l’eau. Bref, si j’avais vu ce post avant, j’aurai sans doute tenter le coup…

    • Cela me parait étonnant…
      Cherchez cartonniste sur les moteurs de recherches, vous trouverez énormément d’artisans qui vendent des meubles en carton, ou qui peuvent les réaliser « sur-mesure ». Sinon, rien que dans ma région j’ai quelques connaissances qui réalisent cela pour des clients. Moi pour l’insatn je les offres, c’est plus gratifiant !

    • Merci pour la remarque, un petit coup de peinture et ce meuble aurait ressemblé à tous les autres. C’est un parti prix, je préfère travailler toujours le carton brut. Sauf si c’est une commande, mais dans ce cas je préfère coller du papier coloré ou imprimé. L’effet est plus joli.

  8. Une réalisation très originale bravo – j’ai acheté un meuble en carton il y a quatre ans et il ne s’est pas alteré. En plus, c’est une pièce importante de ma décoration intérieure qui intrigue toujours les gens qui viennent à la maison !

Les commentaires sont fermés.